Votre navigateur ne supporte pas javascript
Informations & réservations
05 62 07 08 01
Les Voyages Duclos 05 62 07 08 01

Journee traditionnelle a la fete des fleurs de Luchon

 

Petit flash-back sur la Fête des Fleurs …

 

En 1854, Henri NICOLLE enchanté par son séjour et séduit par la beauté des paysages, proclama “Luchon reine des Pyrénées” !

Un journaliste venu peu de temps après, créa la Fête des Fleurs en Août 1888 avec l’aide d’Edmond ROSTAND, de touristes et de curistes qui fleurirent les calèches et organisèrent un défilé dans les rues de la ville. 

 

Edmond ROSTAND célèbre écrivain et poète français, a passé plus de 22 étés à Luchon, ville qui lui inspira ses premières oeuvres. En 1888, il y écrit une pièce de théâtre “Le Gant rouge” mais surtout un volume de poésie en 1890 “Les Musardises”.

 

Après avoir présenté à l’Académie de Marseille un essai sur les célèbres romanciers provençaux, Emile Zola et Honoré d’Urfé, il obtient le prix du Maréchal de Villars.

Afin de fêter l’obtention de ce prix, il revient au champ de course de Moustajon avec son ami journaliste parisien où ils décident de décorer des chars avec une abondance de fleurs des champs. C’est à partir de ce moment-là que le premier “Corso Fleuri” a vu le jour. Depuis, la décoration de chars est devenue une tradition se déroulant généralement le dernier dimanche d’Août.

 

C’est pour cela que la Fête des Fleurs de Luchon, la plus grande cavalcade des Pyrénées, a une saveur spéciale, un goût d'antan, une volonté de perpétuer la tradition.

Elle fait partie des grandes fêtes populaires du sud-ouest et regroupe 20 000 personnes sur la ville sur 4 jours.

Chaque année, 400 000 roses d'Inde, reines marguerites et autres mignonnes sont guillotinées pour l'occasion. Cueillies au départ aux alentours de Luchon dans les champs des particuliers, les fleurs de la fête sont aujourd'hui l'apanage des ateliers municipaux qui les distribuent le vendredi aux associations et comités des fêtes des communes avoisinantes qui participent au défilé.

Chaque année un thème différent est mis à l’honneur. Pour 2018 le thème choisi sera mythes et mythologie, avec un personnage central symbolisant la déesse Ilixon. Le toponyme Luchon est une évolution du nom d’Ilixon, déesse des sources ou guérisseuse honorée chez les Onésiens (peuplade de notre vallée à l’époque Romaine)

 

Le traditionnel corso fleuri de chars défile aux rythmes de 400 musiciens et danseurs, bref une grande fête traditionnelle spectaculaire et particulièrement animée, à ne pas rater !

 

Le petit + :

Créé en 1727, le “prix du Maréchal de Villars” est le plus ancien prix décerné par l’Académie de Marseille.

 

Cliquez ici pour réserver